Moi(s) SANS TABAC

Publié le : 31/10/2019 12:11:18
Catégories : ACTUALITES

Moi(s) SANS TABAC

Moi(s)... sans tabac !

           Novembre est le moment propice pour arrêter de fumer.
Pourquoi arrêter ? parce que fumer est dangereux pour la santé ...voire mortel ! De même le tabac est un danger passif pour vos proches. C'est onéreux et une grande partie de l'achat du tabac va dans les poches de l'Etat ! Enfin un baiser sans goût de tabac, c'est quand même meilleur !!  #Moissanstabac.

Vous avez envie de vivre libre … sans contraintes d’achat de clopes, sans mauvaises odeurs dans la voiture ou dans la maison… avec la certitude de ne pas se provoquer un vilain cancer au poumon ou une maladie cardio vasculaire… de retrouver votre forme le matin sans migraine, sans rhume et reprendre le footing… alors profitez de nos conseils pour arrêter de fumer ! … ou de vapoter …

Il est difficile d'arrêter seul et sans aide car la nicotine est une véritable drogue ... Pour augmenter vos chances, la pharmacie verte est à vos côtés. Nos pharmaciens vous proposent des plantes médicinales ou des accessoires comme la cigarette CIJ et normalement à la fin du mois ... hop vos poumons respireront à 100 % !      

Pourquoi arrêter ?

            En France, le tabac tue environ 78 000 personnes par an… un fumeur sur deux meurt prématurément à cause du tabac ! Un cancer sur trois est dû au tabac (dûs aux goudrons de la cigarette après sa combustion). C’est aussi le principal facteur de risque de l’infarctus du myocarde, de l’AVC, de l’hypertension artérielle et de l’artérite des membres inférieurs. Tous les fumeurs sont essoufflés en gravissant les escaliers rapidement, tous attrapent au moins un rhume pendant l’hiver. Fumer pendant une grossesse est un acte dramatique : risque aggravé de grossesse extra utérine, risque de fausse couche trois fois plus important et risque d’accouchement prématuré. La contraception avec les pilules anticonceptionnelles ne fait absolument pas bon ménage avec le tabac : risque majoré de thrombose veineuse profonde … imaginez votre mollet mordu par un requin… cela fait la même chose ! Pensez à vos proches également, notamment vos enfants, votre fumée est néfaste pour leur propre santé. Enfin, êtes-vous certain que les produits chimiques que vous inhalez dans les cigarettes électroniques ne vont pas vous faire une tarabistouille dans votre corps ? Vous fumez beaucoup ? Le risque est élevé … vous fumez peu ? Le risque est aussi important !

          Fumer coute cher : pour un paquet par jour, il faut débourser environ 2600 € par an !

Pourquoi êtes-vous « accro » ?

         4 phénomènes de dépendance au tabac rendent difficile l’arrêt (5 % seulement des fumeurs arrivent à stopper le tabac d'eux mêmes...):

  • Il existe d’abord une dépendance physique et chimique due à la nicotine. Un manque de nicotine rend le fumeur anxieux, nerveux, irritable voire déprimé et diminue sa concentration. Dans certains cas le transit se met au ralenti et les kilogs s'accumulent avec le grignotage...C'est la plus difficile à controller...
  • Ensuite, la dépendance comportementale liée aux habitudes (téléphone, lever, conduire, fin de repas…), à l’environnement (stress, repas amical …).
  • Il existe une dépendance psycho-émotionnelle avec le geste plaisir, la gestion de son stress, de sa concentration ou de ses émotions.
  • Enfin une dépendance corporelle qui est l'habitude gestuelle de fumer ... un geste qui peut être répété 300 fois par jour par le fumeur

    L’équipe de La pharmacie verte peut vous conseiller et vous proposer des solutions pour ces quatre dépendances.

Etes-vous convaincu ?   Alors quand arrêter ?

Evaluez d’abord votre motivation :

Avez-vous confiance en vous ? Si vous arrêtiez de fumer aujourd’hui, à combien estimeriez-vous vos chances de réussite ? Placez-vous sur une échelle de 1 à 10.

0 signifie : « Je suis tout à fait sûr(e) que je n’y arriverai pas. »
10 signifie : « Je suis tout à fait sûr(e) que je réussirai. »

Entourez le chiffre correspondant à votre réponse :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Si vous n’avez pas répondu 10 à cette question, qu’est ce qui, selon vous, vous permettrait d’accroitre votre motivation et votre confiance ?

Arrêter en même temps qu’un(e) ami(e) ou votre conjoint. Arrêter à un moment où vous vous sentirez détendu(e) et dans de bonnes conditions, par exemple au moment des vacances. Demander à votre entourage de vous encourager et de vous soutenir… etc

Quel est votre degré de dépendance physique au tabac ?

         Deux questions fondamentales permettent de l’évaluer : « Combien de cigarettes fumez-vous par jour ? » et « Quel est le délai entre votre réveil et la première cigarette ? » (Test de Fagerström simplifié). Le résultat de ce test permettra, notamment, de déterminer les prises et posologies de médicaments de substitution ou de compléments alimentaires.

Comment arrêter ?

Consultez d’abord la page : https://www.tabac-info-service.fr/ et demandez votre kit antitabac… c‘est gratuit ! Utilisez l’outil de calcul des économies que vous pourrez réaliser si vous arrêter de fumer … ou de vapoter.

Appeler Tabac info service au 39 89 ou rencontrer un professionnel de santé qui vous donnera des conseils personnalisés. (Tabac-info-service.fr est le site d’information et d’aide à l’arrêt du tabac du Ministère chargé de la Santé et de l’INPES. Pour toute question sur l’arrêt du tabac et pour bénéficier d’un suivi personnalisé gratuit par un médecin ou un pharmacien tabacologue, appelez le 39 89 *. * 0,15 €/min depuis un poste fixe, du lundi au samedi de 8h à 20h.)

Enfin, les pharmaciens et préparateurs de la pharmacie verte peuvent devenir, si vous l’acceptez, votre coach anti dépendance. Il est extrêmement difficile d’arrêter seul sans aide en raison, notamment, de la dépendance physique. Les rechutes seront fréquentes également dans ces cas. Nous pouvons agir, comme nous l’avons vu plus haut, sur les quatre sources de dépendance.

Contre la dépendance physique, il existe évidemment les patchs et autres substituts nicotiniques. Ils augmentent de 50 à 70 % les chances de sevrage. Les effets secondaires sont rares (notamment des irritations de la gorge, des brulures d’estomac ou de l’inconfort abdominal pour les formes gommes et pastilles) A ce jour, vous pouvez bénéficier d’une aide de 150 € par l’assurance maladie mais bientot tous ces produits seront pris en charge par l'assurance maladie ! Il existe également des médicaments très efficaces, uniquement sur prescription de votre médecin, mais ils peuvent provoquer des effets secondaires et sont interdits aux femmes enceintes ou allaitantes. Vous trouverez ces médicaments chez votre pharmacien qui vous donnera, nous l’espérons, de bons conseils.

A la pharmacie verte, nous pouvons également explorer la voie naturelle avec des plantes médicales sous forme de poudre ou d’huiles essentielles. Certaines comme le Kudzu qui vont se fixer sur vos neurotransmetteurs et prendre la place de la nicotine.

Contre la dépendance psychologique et ses tracas quotidiens, la valériane est une excellente plante anti-tabac. Elle procure un dégout naturel du tabac et permet d'éviter les stress et la boulimie. L'aubépine apaise l'anxiété. La rhodiole, la passiflore ou la Lavande vraie aident à déstresser. Le psyllium ou les graines de lin vont améliorer le transit intestinal.
Vous pouvez utiliser l'homéopathie avec le Phosphoricum acidum 9 ch si la tristesse vous gagne, le Nux vomica  9 ch si vous avez un sentiment de révolte.. etc

Contre les dépendances comportementales et corporelles, il existe une solution idéale avec la cigarette CIJ inventée par un ami médecin tabacologue, le Dr jean Noel Dubois. Ce dispositif de faible cout est à base de fécule de pomme de pomme de terre. Elle permet de remplacer la gestuelle habituelle de la clope. Elle sent bon, ressemble à la cigarette, se manipule de façon identique et peut finir dans votre estomac après l’avoir tranquillement ingérée. Enfin, elle fera parler votre entourage…et tout le monde dira : « mais c’est pas bête » ce petit truc ! Et en plus, elles sont en promotion actuellement.... profitez en vite !

            Ensuite, quelques conseils simples : Votre alimentation doit être équilibrée sans grignotage. Pratiquez une activité physique à votre mesure. Interdisez-vous les discussions enfumées avec des amis devant une bière. Attention également à vos traitements médicamenteux habituels, tels que les antidépresseurs, l’arrêt du tabac peut entrainer des surdosages.

Une petite formule antitabac :

L’huile essentielle de cannelle de Ceylan BIO est l’huile essentielle par excellence pour couper en partie l’envie de fumer :

Recette à inhaler:
20 gouttes de Girofle  HE chénotypée
+ 20 gouttes de Cannelle de Ceylan HE chénotypée
+ 20 gouttes de Mandarine HE chénotypée
+ 20 gouttes Géranium HE chénotypée

imbiber un inhaleur et Respirer cette formule dès que l'envie de fumer se fait sentir. Ne pas diffuser. Interdit aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 12 ans

Alternative pour les femmes enceintes
1 goutte pure de camomille romaine
-> à respirer ou à avaler sur un support pour voie orale dès que la pression monte, jusqu’à 6 fois par jour pendant la période la plus critique (entre 15 jours et 1 mois)

Des preuves de leur efficacité ?

Tous les moyens sont bons pour éviter de fumer et supprimer ainsi de vos poumons ces produits nocifs que sont notamment la nicotine et les goudrons. Si les méthodes dites « naturelles » comprenant les compléments alimentaires et les plantes médicinales, ou la psychothérapie n’ont pas fait l’objet de tests officiels dit « randomisés », on sait que de bons résultats ont été obtenus.

En ce qui concerne les médicaments, les dernières méta-analyses réalisées sont concluantes. L’efficacité du traitement nicotinique de substitution contre placebo est clairement démontrée : Une équipe internationale (Cochrane) a analysé les résultats d'une centaine d'études portant sur les substituts nicotiniques: 51 concernaient les gommes à mâcher, 34 les patchs, 4 les inhalateurs, 3 les tablettes de nicotine (et 4 le spray nasal qui n'est plus en vente aujourd'hui). Au total, ces études ont porté sur plus de 35 000 fumeuses et fumeurs à travers le monde. De cette masse de résultats, les chercheurs concluent que chez les personnes recevant effectivement de la nicotine, l'abstinence au tabac est augmentée de 74% par rapport à l'absence de traitement ou à l'administration d'un placebo (patch, gomme, etc. sans nicotine). Selon les études, l'abstinence était évaluée 6 ou 12 mois après le début du traitement, mais la très grande majorité des rechutes ont eu lieu pendant les 3 premiers mois.

Un remboursement possible par les caisses d'assurance maladie ? oui ... Certains produits sont pris en charge et les pharmaciens pourront vous faire le tiers payant ( gommes à macher et patchs ... tous les fabricants ont fait une demande de remboursement..)

Et la cigarette éléctronique ? Fortes inquiétudes sur leur utilisation...!!

Les e-cigarettes sont « incontestablement nocives » et devront être régulés, selon un rapport présenté le 26 juillet 2019 à Rio de Janeiro par l’organisation mondiale de la santé (OMS), qui déconseille ces dispositifs à ceux qui veulent arreter de fumer, rapporte l’AFP.

En effet, toujours selon l’OMS, même si ces dispositifs exposent à moins de substances toxiques que les e-cigarettes, ils exposent aussi à des risques pour la santé (elles contiennent des substances dangereuses comme le méthyl-cyclopentanolone, a-ionone, éthyl-vaniline, acétyl-pyrazine...qui sont cancérigènes !). Elle souligne aussi qu’il n’existe à ce jour pas assez de preuves qu’elles soient efficaces pour arrêter de fumer. 8 vapoteurs sur 10 estiment que cette méthode leur a quand même permis de diminuer leur consommation de tabac de moitié.

Les premiers résultats de l’alerte sanitaire lancée en aout 2019 aux états unis concernant une épidémie de pneumopathies chez les utilisateurs de cigarettes électroniques révèle 1080 cas de pneumopathies sévères dont 18 décès.

De même, les études publiées en novembre 2019 par l'université de Boston (Pr Majid) et le centre médical Cedars à Los Angeles (Dr Cheng), montre des effets délétéres sur les lipides sanguines et le flux sanguin coronarien

Les informations actualisées sur l’alerte américaine sont disponibles sur le site https://www.cdc.gov/tobacco/basic_information/e-cigarettes/severe-lung-disease/healthcare-providers/index.html

Un dispositif de surveillance active des pneumopathies sévères en lien avec le vapotage est détaillé sur le site de Santé Publique France https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/dispositif-de-signalement-des-pneumopathies-severes-liees-au-vapotage.

Cependant, il existe aujourd’hui une alternative française sans danger pour satisfaire les besoins gestuels et respiratoires des fumeurs désirant diminuer ou arrêter leur consommation de tabac. : La CIJ est un tube fabriqué à base de substances saines et biodégradable, sans composants éléctroniques, pour vous offrir un beau geste respiratoire utile à votre bien-être.

Les cigarettes électroniques classiques ne sont pas efficaces dans le sevrage tabagique et il est prouvé aujourd’hui qu’elles touchent même de nouvelles franges de population non fumeuses... et crée ainsi une nouvelle addiction onéreuse.

En conclusion, mettez toutes les chances de votre côté : motivation, conseils et agissez sur les quatre types de dépendance au tabac. Il n’est jamais trop tard pour arrêter et c’est encore mieux si on arrête tôt. Vous trouverez ci-dessous nos solutions naturelles pour lutter contre ces trois fléaux qui font que la cigarette est « un bâton du diable » ! Ensuite vous pourrez de nouveau respirer, faire du sport, trouver du goût à votre alimentation et éviter les pathologies hivernales …ou pires !

Dr F. Vandangeon,
Pharmacien

SOURCES : 
Agence française de sécurité des produits de santé, mai 2003
Haute autorité de santé, service des bonnes pratiques professionnelles, oct. 2014
Dr Henri-Jean Aubin, Dr Patrick Dupont, Pr Gilbert Lagrue, Comment arrêter de fumer, Ed. Odile Jacob, 2004
Dr A. Bohadana, Pr Y.Martinet, Anna Spinosa, Dr Nathalie Wirth, Tabac : stop, arrêter de fumer, pourquoi, comment, comment, et après ?, Editions du Seuil-Masson, 2003
Hedman L et al Abstract 4485
Dr Anne laurence Le Faou, centre d'addictologie de l'hopital européen georges Pompidou, Pte de la sté francophone d'addictologie
Suzy Soumaille, La dépendance au tabac, Editions Médecine & Hygiène, 2003
Vardavas C et al Abstract 1978
Sites https://www.tabac-info-service.fr/
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/

Nous vous recommandons la lecture de l'excellent album de Pierre Boisserie et stéphane Brangier : Cigarettes, le dossier sans filtres. : https://www.dargaud.com/bd/Cigarettes

cigarette sans filtre

Vérifier la légalité de ce siteOrdre national des pharmaciensAgence nationale de sécurité du médicament et des produits de santéMinistère des affaires sociales et de la santé

  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Retrait en pharmacie Retrait en pharmacie
  • Des pharmaciens à votre écoute Des pharmaciens à votre écoute
  • Site 100% sécurisé Site 100% sécurisé
  • Livraison chez vous ou en point relais Livraison chez vous ou en point relais