Les traitements anticoagulants

Publié le : 04/04/2019 17:39:25
Catégories : ACTUALITES

Les traitements anticoagulants

La prise d’un traitement anticoagulant n’est pas sans risque. Il conduit chaque année à environ 17 000 hospitalisations et à 4 000 décès, cela requiert donc une très grande rigueur et une très grande vigilance.

Ce traitement fait référence à de nombreuses pathologies cardio-vasculaires comme la thrombose veineuse, la fibrillation auriculaire, les prothèses valvulaires, valvulopathies et les troubles du rythme cardiaque, l’infarctus…etc ... en préventif et en curatif.

 Quels sont les différents médicaments anticoagulants ?

-          Les héparines non fractionnées : Calciparine©… et les héparines de bas poids moléculaire : Lovenox©, Fragmine©, Fraxiparine©... Ce sont des médicaments utilisés par voie intraveineuse.

-          Les AOD (Anticoagulants Oraux Directs) : Xarelto©, Eliquis© et Pradaxa©…

-          Les AVK (Anti Vitamine K) : Coumadine©, Préviscan©, Sintrom©…par voie orale

Qu’est-ce qu’un AVK ?
AVK signifie agir contre la vitamine K. Pourquoi ? La vitamine K est une vitamine essentielle car c’est un facteur de la coagulation sanguine ; ainsi l’AVK va ralentir la coagulation pour éviter la formation de caillots dans les artères et les veines. Les médicaments AVK ont des effets secondaires importants et nécessitent un contrôle biologique régulier, notamment le contrôle de l’INR (Rapport Normalisé International).

Qu’est-ce que l’INR ?

L’INR est utilisé pour vérifier si la posologie du médicament AVK est correcte. Cet examen biologique est indispensable pour obtenir un équilibre du traitement et doit être réalisé au moins une fois par mois.

Pour une personne ne prenant pas de traitement anticoagulant, l’INR est de 1.

Il existe 2 cas possibles d’INR cible pour les personnes prenant un traitement AVK. C’est le médecin qui décidera dans quelle zone thérapeutique vous devez vous trouver : soit entre 2 et 3, soit entre 3 et 4,5.

Si l’INR est en dessous, cela signifie que vous êtes sous-dosé, il y a donc des risques de thromboemboliques et des risques de formation de caillots.

Au contraire, si l’INR est au-dessus, cela signifie que vous êtes en surdosage, il y a donc des risques hémorragiques qui se présentent en 3 groupes différents.

Ils définissent des risques grandissants :

-          Les signes banals : des saignements, par exemple des gencives.

-          Les signes plus graves : des traces de sang, par exemple, dans les urines ou les selles.

-          Les signes trompeurs traduisant une hémorragie non extériorisée, par exemple avec la fatigue, l’essoufflement.

Pourquoi le vérifier ? Il est important de le vérifier parce que le médicament AVK est facilement perturbé par la prise d’autres médicaments et par certains aliments.

 Quels sont les aliments et les médicaments qui peuvent modifier l’INR ?

Certains médicaments (y compris certains médicaments délivrés sans ordonnance), des compléments alimentaires, des plantes, des huiles essentielles et des aliments avec une teneur riche en vitamine K peuvent entrainer une modification de votre INR.

C’est pourquoi vous devez toujours penser à signaler à votre médecin ou à votre pharmacien que vous prenez un AVK.

 Quels sont les aliments qui contiennent de la vitamine K ?

Aliments et vitamine K

 Comment surveiller le traitement ? Chez vous : La Solution COAGUCHEK.

Tout d’abord, les laboratoires d’analyses médicales font les examens nécessaires pour obtenir votre INR. Vous pouvez demander à votre pharmacien une grille de suivi pour votre INR cible. De même, votre pharmacien pourra vous proposer des rendez vous thérapeutiques à l'officine afin que vous connaissiez mieux ce médicament, ses effets indésirables et ses interactions avec votre alimentation ou d'autres médicaments ou compléments alimentaires.

Cependant, il se peut que l’examen mensuel soit une contrainte, ainsi un dispositif est mis à disposition à la pharmacie du Layon ou sur le site de la pharmacie verte. Il vous permettra de mesurer votre INR, à votre domicile, au moment qui vous conviendra le mieux. Il s’agit du CoaguChek® System. Ce dispositif est remboursé par les caisses d'assurance maladie, notamment pour les porteurs de valves cardiaques mécaniques.

 Les conseils des pharmaciens de la pharmacie verte :

Il faut absolument respecter la prescription médicale. L’heure de la prise doit être fixe avec une prise par jour et il est préférable de la prendre le soir.

En cas d’oubli inférieur à 8 heures, vous devez quand même prendre la dose d’AVK, mais si l’oubli dépasse les 8 heures, il est préférable de sauter cette prise.

Ce traitement est déconseillé pendant la grossesse.

Le taux de coagulation étant modifié, il faut éviter tous les sports ou toutes les activités à risque hémorragique. Le port de gants est obligatoire pendant le jardinage…. Et si vous êtes adepte de la choucroute, n’en mangez plus et déguster d’autres bons petits plats de la gastronomie française !
Lors de voyages aériens prolongés, portez des chaussettes ou des bas de compression adaptés et déplacez vous fréquemment. 
Relevez légèrement vos pieds de lits afin d'avoir les chevilles plus hautes que votre bassin afin de faciliter le retour veineux pendant la nuit.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

 Laura, future pharmacienne et Dr F.Vandangeon

 

 

Vérifier la légalité de ce siteOrdre national des pharmaciensAgence nationale de sécurité du médicament et des produits de santéMinistère des affaires sociales et de la santé

  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Retrait en pharmacie Retrait en pharmacie
  • Des pharmaciens à votre écoute Des pharmaciens à votre écoute
  • Site 100% sécurisé Site 100% sécurisé
  • Livraison chez vous ou en point relais Livraison chez vous ou en point relais